Office National d'Assurance Vieillesse

Assurons les Jeunes, Protegeons les Vieux

Galeries Videos

Le livret d’assurance est le document par lequel l’Office National d’Assurance Vieillesse procède à l’immatriculation des assurés qui en font la demande.   Mais, ils sont peu nombreux ceux-là qui arrivent à entrer en possession de ce livret qui donne accès aux différents services offerts par l’institution.   Source de tracasseries de toutes sortes, le livret d’assurance de l’ONA ne sera plus un handicap.

Ce qu’il faut aujourd’hui pour immatriculer les assurés par le seul fait du paiement de leur cotisation, c’est une carte de sécurité sociale.  Résolument engagé à améliorer les services aux assurés, l’Office est parvenu à cette conclusion en cherchant à isoler les tracasseries liées à la réunion, la soumission, le traitement et la conservation des pièces exigées dans le cadre de l’immatriculation.  Tous les citoyens de 18 ans et plus sont déjà identifiés ou tout au moins doivent l’être par l’Office National d’Identification (ONI).

La démarche de l’ONA auprès de l’ONI pour accéder à la base de données relative à l’identification nationale est conforme à l’esprit du décret du 1er juin 2005 sur la Carte d’Identification Nationale et l’Office National d’Identification. En effet, toute nouvelle dépense, toute autre démarche pour collecter les mêmes informations sur les citoyens par un organisme de l’État ou tout autre organisme est superflue. L’aboutissement d’une telle démarche concrétisera les efforts toujours souhaités par plus d’uns en termes de synergie entre les instances de l’État pour aller vers l’efficacité.

La délivrance de la carte de sécurité sociale de l’ONA à tout assuré sera désormais automatique. Ainsi, dès le premier versement de la cotisation de l’assuré, par exemple, l’ONA se chargera d’émettre la carte en faveur du concerné.  Au nombre des nouvelles dispositions prises par l’actuelle administration dans le cadre de l’amélioration des services aux assurés, la nouvelle carte de sécurité sociale qui marquera la mort du livret d’assurance, s’imposera comme une mesure révolutionnaire.

Le protocole d’accord qui interviendra sous peu entre l’ONA et l’ONI permettra l’exploitation, en toute confidentialité et de manière sécurisée, les données personnelles  (photo, sexe, date de naissance…) aux seules fins d’identifier les assurés affiliés au régime de sécurité sociale, branche assurance vieillesse de l’ONA.

La carte de sécurité sociale de l’ONA viendra donc résoudre l’épineux problème d’immatriculation des assurés et du même coup leur faciliter l’accès rapide aux éventails des services offerts et aux bénéfices qui constituent des droits.